vendredi 13 juillet 2018

 

Je continue mon combat inutile et désespéré contre les "téléphones intelligents qui nous rendent cons"... et surtout je rends hommage au maître des mâchoires carrées, des grosses paluches et des armes futuristes tarabiscotées : Jack Kirby !

dimanche 8 juillet 2018

Croquis critiques N°24 et 25



Les deux derniers "Croquis critiques". Comme je me suis lancé dans un projet qui occupe quasiment tout mon capital temps consacré au dessin, il n'y en aura peut-être pas d'autres avant longtemps...

vendredi 15 juin 2018


Bon ben ça y est, la Coupe du Monde de Football est lancée !
Un petit dessin qui illustre l'une des phrases que l'on risque d'entendre souvent dans la bouche des commentateurs sportifs...

mardi 5 juin 2018


Si on y réfléchit bien, Geppetto et Victor Frankenstein, c'est un peu les mêmes, non ?

vendredi 18 mai 2018

La décroissance, c'est la folle ambiance


Nous consommons trop. Nos loisirs sont de plus en plus énergivores. Nous achetons des objets dont nous n'avons pas un besoin réel, que nous remplacerons dans quelques mois lorsqu'ils seront devenus obsolètes, parce qu'il est important de montrer à notre entourage qu'on est dans le coup, à la pointe de la technologie.
Il serait peut-être temps de revenir à un mode de vie plus simple, j'ose dire plus archaïque, plus respectueux de la nature.
Une veillée autour du feu en famille ou entre amis, c'est aussi bien, sinon mieux, qu'une soirée devant une émission de téléréalité ou une partie de Fortnite.
Posséder moins pour vivre plus, voilà ma philosophie.

(Mais n'allez pas croire que je vire hippie ! Mes bonshommes sur le dessin, ils ont des tronches de ZADistes ???)

lundi 30 avril 2018

Croquis critiques N°21, 22 et 23


 

 

Des styles complètement différents pour ce bouquet de croquis critiques : de la poésie, de la fantaisie avec le dernier "Astrid Bromure" de Fabrice Parme (une série qui s'améliore à chaque épisode) ; de la noirceur et de la violence avec le nouveau Tyler Cross, avec un Brüno toujours génial graphiquement ; et enfin un ovni, une adaptation du "Voyage au Centre la Terre" visuellement très réussie, par Matteo Barton.